Séminaire « Histoire et enjeux de la communication publique territoriale »

Démarrage du séminaire de recherche « Histoire et enjeux de la communication publique territoriale » (2017-2018), co-organisé par l’IEP de Rennes, la Chaire TMAP, le laboratoire PREFics/CERSIC (Infocom Rennes 2) et le réseau Capcom.

L’idée d’organiser un séminaire de recherches courant sur l’année universitaire 2017-2018 est née en 2014, alors que se déroulait au Forum annuel Cap’Com de la communication publique un « grand format » sur le thème de l’histoire culturelle des territoires. L’objectif de ce débat, animé par Frédéric Theulé et qui reposait notamment sur la conférence de Didier Francfort, Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Nancy 2, était de replacer le paramètre historique au cœur des politiques de communication publique développées par les territoires. Le parti-pris consistait à démontrer aux communicants publics présents (directeurs de la communication, webmestres, rédacteurs en chef…) que tous les territoires ne se valent pas. Chaque commune, chaque métropole, chaque département, chaque région peut se prévaloir d’atouts culturels et historiques spécifiques que les professionnels de la communication ont la possibilité de mettre en avant afin de dépasser le cadre habituel des discours convenus.

Ce Forum Cap’Com nous a permis de mieux cerner le cadre professionnel des communicants publics, et a attiré notre attention sur l’existence d’un « métier » qui, depuis la fin des années 1980, s’est structuré en un groupe professionnel de quelque 25000 acteurs. Quasiment inexistante il y a quarante ans, la fonction de « communicant public » s’est progressivement organisée dans un contexte marqué par le développement de la décentralisation, l’essor de la fonction publique territoriale, l’évolution des médias d’information, mais aussi la montée en puissance du marketing et de Lire la suite